La vision de La Mère, qui accompagna Sri Aurobindo, à propos de la création de l’univers. La théorie du Big Bang et la spiritualité.

“Cachée dans les profondeurs, au coeur de la matière, il y a la présence divine ..... et toute l’évolution terrestre est organisée pour préparer le retour de la création à son origine, à cette présence divine qui est au centre de toute chose. C’est l’intention de la nature.

L’univers est une objectivation du suprême, comme s’il s’objectivait lui-même, en dehors de lui-même, pour se connaître et afin qu’il puisse y avoir une existence, une conscience capable de le reconnaître comme leur origine et qu’ils s’unissent consciemment avec lui pour le manifester dans le devenir. Il n’y a pas d’autre raison pour l’univers. La terre est une sorte de cristallisation symbolique de la vie universelle, une réduction, une concentration de telle sorte que le travail de l’évolution soit plus facile à accomplir et à suivre. Et si nous voyons l’histoire de la terre, nous pouvons comprendre pourquoi l’univers a été créé. C’est le Suprême en expansion, conscient de lui même en un éternel devenir, et le but est l’union de la chose créée et du créateur, une union qui est consciente, volontaire et libre, dans la manifestation.

C’est le secret de la nature. La nature est la force d’exécution, c’est elle qui fait le travail. Et elle poursuit cette création qui s’avère être complètement inconsciente mais qui contient la conscience suprême et la seule réalité et elle travaille de manière à ce que tout ceci se développe, devienne conscient de soi et se réalise pleinement. Mais elle ne le montre pas depuis le début. Cela se déveolppe graduellement et c’est pour cela qu’au départ c’est un secret qui sera révélé lorsqu’elle touchera au but. Et l’homme a atteint un point suffisamment élevé de l’évolution pour que ce secret soit dévoilé et que pour ce qui était fait dans une apparente inconscience soit fait consciemment, volontairement et par conséquent plus rapidement et dans la joie de la réalisation.

Dans l’homme, on peut déjà voir que la réalité spirituelle est en train de se développer et que cela va s’exprimer totalement et librement. Auparavant, dans l’animal et dans la plante, il était nécessaire d’être très clairvoyant pour le voir, mais l’homme est lui-même conscient de la réalité spirituelle, au moins pour ce qui est de la part la plus élevée du genre humain. L’homme commence à savoir ce que veut de lui l’origine suprême et il collabore pour l’accomplir.

La nature veut que la création devienne consciente d’être le créateur lui-même dans une objectivation, c’est à dire qu’il n’y a aucune différence entre le créateur et la chose créée et le but est une vision consciente et réalisée. C’est le secret de la nature.”