Le rituel Panchamakara dit des 5 M dans la tradition tantrique.

Par essence, le but de la pratique tantrique est de nous libérer de nos limitations. La société dans laquelle nous vivons, le monde, la famille, la relation sont autant de facteurs de d’obscurcissement de notre conscience et par là de limitations. Le Tantra considère que ce monde extérieur, l’univers est constitué de 5 éléments. Les Pancha Mahabuthas. Akasha (l’Ether), Vayu (l’Air), Tejas ou Agni (le Feu), Apas (l’Eau) et Prithivi (la Terre).

 

En purifiant ces éléments à l’intérieur, nou pouvons nous affranchir de leur influence limitante pour nous.

 Panchamakara, ou rituel des 5 M utilise 5 représentations de ces 5 éléments :

Mamsa : la chair représente l’Air - Vayu

Matsya : le poisson représente l’Eau - Apas

Mudra : le grain correspond à la Terre - Prithivi

Madira : la liqueur - le vin évoque le Feu - Tejas ou Agni

Maithuna : la relation sexuelle est l’Ether - Akasha

 La croyance est que la libération est atteinte par l’usage de ce qui crée l’attachement. Cette pratique permet de libérer la circulation de Kundalini.

 Comprenons ici qu’il ne s’agit pas de devenir un ivrogne carnivore libertin pour devenir un tantrika mais de s’adonner à ces consommations en petite quantité et de manière ritualisée. Ce rituel ou plutôt ces rituels dont réservés à ceux qui ne sont pas compromis par le Kali Yuga qui est la période de temps obscure dans laquelle nous évoluons.

 Il existe aussi une manière non matérielle de réaliser Panchamakara :

 Mamsa, la chair devient la langue : la pratique consiste à rester silencieux.

Matsya, le poisson c’est à dire l’eau devient la respiration : la pratique consiste à retenir sa respiration par les pranayamas (Yoga du souffle).

Mudra, le grain, la terre devient pratiquer une posture (asana) qui permet à la Kundalini de circuler librement

Madira, le vin, le feu devient le nectar (Amrita) qui coule des glandes de la tête vers le reste du corps que l’on visualise ou bien que l’on peut sentir physiquement.

Maïthuna devient la visualisation de Shiva et Shakti qui s’unissent au niveau du Sahasrara, c’est à dire du Chakra couronne.